Pas sérieuses s’abstenir !


Jean 4 : 16 « Va donc chercher ton mari, lui dit Jésus, et reviens ici ». BDS


L’amour, l’amour, l’amour …nous sommes toutes, du moins pour la plupart à la recherche du grand amour, à la recherche d’une relation sérieuse, stable et durable.


À l’époque il y avait une revue qui s’appelait « AMINA » que j’aimais bien lire. À la fin de cette revue il y avait des pages spéciales d’annonces pour ceux qui recherchaient « l’âme sœur ». Ces « chercheurs d’amour, « si je peux les appeler ainsi, faisaient donc la description de la personne qu’ils désiraient rencontrer et en plus de cela à la fin de leur annonce il y avait cette phrase « pas sérieux/sérieuses s’abstenir ».

Arrêtons-nous un instant sur cette phrase. En réfléchissant, je me dis certainement que ces « chercheurs d’amour » étaient en détresse, après avoir subi plusieurs échecs dans leurs relations précédentes. Ils ne voulaient plus revivre ces choses douloureuses, ils étaient donc décidés à tourner la page et vivre une nouvelle vie, un nouvel amour mais cette fois-ci un amour durable. C’est donc la raison pour laquelle ils le précisaient « pas sérieux/ sérieuses s’abstenir ».


Dans le livre de Jean au chapitre 4, à partir du verset 1 jusqu’ au verset 19, la bible nous emmène à la découverte de l’histoire d’une femme « pas sérieuse » qui fait la rencontre de Jésus, un amoureux qui recherche des personnes en détresse et pas sérieuses du tout ; il brise les codes. N’est-ce pas merveilleux ?


Jésus veut nous offrir un amour éternel. Venons puiser l’amour au puits de Jésus. Il appelle celles qui ne sont pas « sérieuses » afin qu’elles soient transformées par Lui et vivent un amour comme elles ne l’ont jamais vécu. Jésus vient pour les « chercheuses d’amour » en détresse.


Cependant, une relation d’amour qui se veut durable doit être basée sur la vérité, alors Jésus nous pose cette question qu’il a posée à la femme samaritaine: « appelle d’abord ton mari ». Nous pouvons la traduire en d’autres termes par : « dis- moi la vérité sur toi ».


La femme Samaritaine a répondu « Je n’ai pas de mari » et nous que répondons-nous à Jésus ? ; Jésus connaît déjà ta réponse mais il veut que tu la lui dises, ouvre-lui donc ton cœur. Peu importe la réponse souvenons-nous qu’il veut nous offrir un amour que rien ne peut changer car il nous a aimées le premier. Cet amour durable tu peux le vivre, si tu le décides

Bonne méditation à toutes.

Grace

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.