Es-tu mort ou vivant ?

Dans les temps que nous traversons, je crois que c’est une question qu’il est impératif de nous poser.

Dans Parole de vie 2 Timothée 3.5 nous est rapporté comme ceci : « Ils feront semblant d’être fidèles à Dieu, mais en réalité, ils rejetteront la puissance de la foi ». Paul nous parle ici des hommes et des femmes des temps de la fin et il nous dit que ces personnes ressembleront à des gens qui respectent et honorent Dieu mais qui n’auront pas Christ en eux. Ne croyez-vous pas mes amis que nous en sommes là.

En 2009, Dieu m’avait donné un songe que je vous invite à lire en entier si vous le souhaitez (voir le lien ci-dessous). Pour résumé, Dieu m’interpellait sur le fait qu’Il voulait changer nos cœurs de pierre pour y mettre un cœur de chair. Mais qu’est-ce qu’un cœur de pierre : un cœur de pierre est un cœur qui ne ressent plus rien, un cœur qui est devenu insensible.

Nous sommes devenus insensibles aux interpellations du Saint-Esprit quant à notre état de cœur, au mal que nous disons ou faisons. Il semblerait que nous trouvions normal de mentir, de calomnier, de nous disputer, de frauder, de vivre égoïstement, de forniquer, commettre l’adultère, de nous enrichir aux dépens des autres… et ce, sans nous laisser interpeller par l’Esprit de Dieu. Nous sommes morts, insensibles à quoi que ce soit.

De la même manière, je crois que nous sommes arrivés dans ce temps où les hommes ont la démangeaison d’entendre des choses agréables, d’entendre un message qui ne vient plus travailler leur cœur mais au contraire, qui va les asseoir dans leur orgueil qui est, je vous le rappelle, une opinion exagérée et avantageuse de soi-même.

C’est ainsi que naissent des « ministères » jouant au pasteur, prophète ou apôtre, qui n’ont que l’apparence mais qui n’ont pas Christ. Ne pensez-vous pas que la crainte de Dieu devrait nous empêcher de nous lever juste pour nous faire un nom, une réputation, ou de l’argent. Le service pour Dieu n’est pas un jeu, ni un faire-valoir !

Mes biens aimés, il est plus que temps de nous ressaisir ! Les temps sont courts. La porte de la Grâce est encore ouverte mais pour combien de temps ?

Vous savez que nous portons en nos entrailles le message d’Ézéchiel 37. Dans ce passage des Écritures, Dieu dit à Ézéchiel : « Prophétise sur ces os, et dis-leur : Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Éternel ! Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel, à ces os : Voici, Je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez ; Je vous donnerai des nerfs, Je ferai croître sur vous de la chair, Je vous couvrirai de peau, Je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l’Éternel ».

Quelle promesse merveilleuse de Dieu. Notre Seigneur peut et veut redonner aux morts, même plus que cela, aux ossements desséchés que nous sommes, Sa vie. Cependant, Il va le faire selon un processus. Il va d’abord nous donner des nerfs. C’est-à-dire, ce qui fait que nous avons de la sensibilité. Nous allons ainsi à nouveau sentir cette pression du Saint-Esprit qui nous reprend face au péché qui nous enveloppe si facilement. Nous allons redevenir sensibles à la voix de Dieu, à son Esprit. Nous allons redevenir sensibles également aux autres, aux situations qu’ils traversent.

Puis, Dieu va faire croître la chair. La chair, c’est notre cœur qui se remettra à battre : cette capacité d’aimer, aimer Dieu de tout notre cœur mais aussi aimer notre prochain. C’est aussi nos poumons qui nous permettront de respirer et de louer Dieu. C’est aussi nos entrailles, qui seront à nouveau saisies de compassion et nous permettrons d’enfanter.

Et le Seigneur va nous couvrir de peau. Notre peau recouvre tous les organes vitaux, c’est une barrière de protection, tel est le sacrifice de Jésus à la croix : Lui qui est notre bouclier, notre protecteur mais surtout notre justice.

Puis l’Esprit viendra des quatre vents, Il soufflera sur nous et nous serons enfin capables, car remplis de l’Esprit de Dieu, de nous tenir sur nos pieds. Oui, nous serons debout, debout face à l’ennemi de nos âmes, debout face à la tentation et au péché, debout pour entrer dans les œuvres préparées d’avance par le Seigneur.

Enfin, nous formerons une armée nombreuse, très nombreuse. L’Armée de Dieu en marche pour son Roi des rois. Une armée puissante remplie du Saint-Esprit avec un cœur brûlant d’amour pour Dieu.

Alors, je te repose maintenant la question, es-tu mort ou vivant ?

« Dis-leur : je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que Je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? » ( Ézéchiel 33.11).

« Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner » (Ésaïe 55.7).

« Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, Je l’exaucerai des cieux, Je lui pardonnerai son péché, et Je guérirai son pays » (2 Chroniques 7.14 ).

« La sentinelle répond : Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez ; convertissez-vous, et revenez » (Esaïe 21.12).

« Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs » (Hébreux 3.15).

« Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent » (Ézéchiel 37.9) !

Corinne et Claudy

Les auteurs

EZ37M
EZ37M
EZ37M c’est avant tout un couple, Corinne et Claudy, qui ont reçu, il y a maintenant plusieurs années, une vision apostolique et prophétique. Ils sont unis pour préparer les enfants de Dieu à tenir fermes dans les temps troublés que nous traversons. Au travers de leur mission, ils forment, équipent et envoient des disciples qui se trouvent dans le monde entier.

EZ37M est aussi un ministère pour la restauration du peuple de Dieu. Par des écrits, des conférences, des enseignements, un Centre de Formation Biblique Online, un groupe de femmes A.I.L.E.S et toutes sortes de médias dont EZ37M RADIO TV, ce ministère partage la Bonne Nouvelle du relèvement et de la restauration des os desséchés pour en faire une armée au service du Roi des rois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.