La voix et la présence de Dieu

1 Samuel 23:15 – Ce fut alors que Jonathan, fils de Saül, se leva et alla vers David dans la forêt. Il fortifia sa confiance en Dieu

Voici David, il est là et pour la N’ ième fois, il doit se cacher de Saül. Ce qui m’interpelle dans le verset ci-dessus, c’est que Jonathan va aller vers lui pour fortifier sa confiance en Dieu.

 
Il arrive des moments dans la vie , ou l’on a l’impression d’être assaillie de problèmes, et on a l’impression que l’on a plus de force pour avancer, que Dieu n écoute pas nos cris. Cependant, La parole de Dieu dit en job 33:14, « Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. »


Voici une petite anecdote pour illustrer ma pensée. Il eu une inondation quelque part dans le pays et un homme était assis sur le toit de sa maison priant et demandant a Dieu d’intervenir dans sa situation. Vint alors un hors-bord et les secouristes de lui crier de monter à bord, l’homme leur répondit qu’il avait crier a Dieu , et qu’il l attendait que celui ci le sauve, puis vint un hélicoptère et même attitude de la part de l’homme. Mais voilà que du fait de la force de l’eau, la maison fut emportée et l’homme se noya. En arrivant devant Dieu, l’homme reprocha a celui-ci de ne pas lui avoir porté secours. A quoi Dieu lui répondit qu’il lui avait envoyé un hors-bord, puis un hélicoptère.


Jean 10:27 dit : »Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. » Il nous faut apprendre a reconnaitre la voix de Dieu. Cet homme sur le toit de sa maison, s’attendait à ce que Dieu réponde à ses cris de détresses de façon spécifique.


A t’il prêté attention a la voix de Dieu ? Prêtons nous toujours attention a la voix de Dieu ?


Le Prophète Elie a eu une expérience bien particulière dans 1 Rois 19:11-13 L’Éternel dit: Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l’Éternel! Et voici, l’Éternel passa. Et devant l’Éternel, il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers: l’Éternel n’était pas dans le vent. Et après le vent, ce fut un tremblement de terre: l’Éternel n’était pas dans le tremblement de terre. Et après le tremblement de terre, un feu: l’Éternel n’était pas dans le feu. Et après le feu, un murmure doux et léger. Quand Élie l’entendit, il s’enveloppa le visage de son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Et voici, une voix lui fit entendre ces paroles : Que fais-tu ici, Élie ?


Elie connaissait la voix de Dieu, il reconnaissait l atmosphère de la présence de Dieu. En tant que Brebis, il nous faut apprendre à reconnaitre la voix de notre maître, la manifestation de sa présence. Que cela soit une parole dans la Bible, une personne qui vient à nous, une chanson, une exhortation,… Notre père, nous parle toujours, il nous aime et ne nous abandonne jamais.

Demandons lui de nous rendre sensibles a sa voix, à sa présence. Pas seulement pour nous, mais pour que comme Jonathan, nous puissions aller fortifier ceux qui en ont besoin, pour que nous puissions être fortifiées ou encore répondre a son appel.


Que Dieu vous bénisse et vous garde


Leyla

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.