A PROPOS DE SOLITUDE !

Genèse 2.18 – Il n’est pas bon que l’homme soit seul.

Aujourd’hui, j’aimerais m’arrêter sur quelque chose qui m’a interpellée à plusieurs reprises : la solitude.

La vie réserve à chacune beaucoup de choses plus ou moins bonnes. Certaines sont directement liées à nos choix de vie, d’autres non. Certaines personnes parlent de leur solitude comme un choix de leur part et cela engendre dans leur vie une joie. Néanmoins, pour d’autres, la solitude est un lourd fardeau qu’elles traînent chaque jour et une énorme souffrance.

Dans le milieu chrétien, j’entends souvent dire à ces personnes en souffrance du fait de leur solitude : « Oh, mais tu n’es pas seule. Jésus est toujours là, tout près de toi ». Oui, cela est vrai et alléluia. Le Seigneur est toujours présent. Il n’en reste pas moins que nous sommes des êtres humains avec un besoin de relationnel légitime. Dieu lui même aurait pu arrêter sa création à Adam, après tout, n’avait-il pas Dieu lui-même pour être à ses côtés ?

Nous sommes des êtres sociaux, c’est-à-dire que nous avons besoin de côtoyer d’autres êtres humains. C’est un peu facile de se retrancher derrière le fait qu’avec le Seigneur Jésus, nous ne sommes jamais seules ! Ne sommes-nous pas la réponse à la solitude des autres ? Un repas, un mot gentil, un coup de téléphone peut amener un tel réconfort. Quand une personne nous dit qu’elle se sent seule, nous pourrions lui apporter bien plus que de simplement lui dire : « Avec Jésus tu n’es jamais seule ! ».

Je laisse cela à votre réflexion. Soyez pleinement bénie.

Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.