Jésus marche devant toi

Verset : Ésaïe 53.14 « tu seras affermis par la justice, bannis l’inquiétude car tu n’as rien à craindre et la frayeur , car elle n approchera pas de toi « 

Il est tellement plus facile quand tout va bien de dire « oui Jésus je veux te suivre, où tu iras j’irai, où tu seras je serai, » mais quand la marche se complique, se complexifie, où sommes nous ?

J’ai tant de fois demandé cela surtout quand j’avais peur, aujourd’hui c’est son amour qui m’appelle plus que la peur, même si c’est encore parfois la confusion dans mon cœur. Réalisons que suivre Jésus est une décision et pas un sentiment, le senti ment parfois. Si on regarde à nous, à ce qu’on vit personnellement, à nos combats, alors nous pouvons rapidement céder à la peur, au doute, au découragement mais Jésus nous demande d’agir autrement, de tout lui déposer et de nous reposer en lui. Faire sa part c’est aussi cela, lui déposer nos soucis, petits et grands et nous attendre à ce qu’il s’en occupe sans que nous restions passif, mais en faisant aussi ce que nous avons à faire et de le laisser contrôler le reste. La peur nous demande de contrôler, mais la confiance nous appelle à lâcher prise. L’une est porteuse et l’autre nous rend captive et nous fait souffrir. Jésus veut plus pour nous, IL a payé le prix pour nous libérer de tout cela : « ne crains point car tu ne seras point confondus ». Esaïe 54

Jésus veut aller plus loin avec nous mais le plus souvent c’est notre attitude, nos peurs aussi légitimes soient elles qui nous empêchent de le suivre. Ceci étant IL a dit, IL nous a promis qu’il ne nous abandonnerait jamais. Donc tu peux te le saisir encore aujourd’hui. Choisis la Vie, sa paix et va là où Dieu t’a dit d’aller, il est celui qui créera un chemin même si il y en a pas encore. Choisis d’aimer à nouveau, de faire confiance, abandonne ton amertume au pied de la croix, Jésus fera le reste. Laisse tes enfants faire leurs expériences et continue de les porter dans la prière, dépose tout à Jésus, c’est lui qui convainc. Peut être ne vois tu pas, ni ne ressens la guérison dans ton corps ou dans ton âme, mais elle est là et elle va se manifester. Ne te laisse pas voler par le doute, reprend la foi, avance sur ton chemin. Que ta foi ne défaille pas, reprend la marche et change ton regard, Jésus est devant toi.

Sois bénie et tu l’es déjà


Bérangère 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.